En manque d’inspiration alors que votre bout d’chou pointe son nez dans quelques mois ? Nous vous proposons une petite sélection de prénoms : classiques, rétro, pointus, fantaisistes, intemporels… il y en a pour tous les goûts. Cette semaine, on a fait le tour des stades, pour demander quelques idées aux plus grands champions.

Les prénoms classiques

Côme : Du grec kosmos, qui signifie “le monde” mais aussi “l’harmonie”, ce doux prénom est enfin sorti de l’ombre. Ce n’est que depuis le début des années 2000 qu’il a gagné en popularité. La navigatrice Maud Fontenoy l’a d’ailleurs choisi pour son dernier enfant, né en 2018.
 
Manon : Les origines de ce prénom restent mystérieuses. Déclinaison de Myriam, il nous viendrait de l’hébreu ou de l’égyptien. Cela ne l’a pas empêché de séduire de nombreux parents en France, comme la nageuse Laure Manaudou qui l’a choisi pour sa fille.
 
Les prénoms pointus

Eden : Le paradis de l’Ancien Testament, mais aussi “la prospérité” en anglais ancien, ou encore “le délice” en hébreu… Eden serait-il un porte-bonheur ? Le judoka Teddy Riner met toutes les chances du côté de son fils avec ce prénom rare.

 
Tara : En Irlande, Tara est le nom d’une forêt légendaire et de nombreuses petites filles. Très populaire de l’autre côté de la Manche, il a séduit Novak Djokovic qui l’a donné à sa fille. On pense qu’il inspirera de nombreux parents, fans de tennis ou non.
 
Les prénoms rétro

Jacques : Ce prénom vient de l’hébreu et désigne “celui qui protège”. Incontournable jusqu’à la fin du XXe siècle, il est aujourd’hui de moins en moins choisi par de jeunes parents. Une petite pause sans doute, avant de revenir sur le devant de la scène ? Il l’occupe déjà à Monaco où il est porté par le fils de Charlène Wittstock, ancienne nageuse devenue princesse.

 
Victoria : Quoi de mieux que le prénom d’une reine pour l’une des filles du roi des terrains de basket ? C’est peut-être ce passé royal qui a convaincu Michael Jordan. À moins que ce ne soit son étymologie : Victoria vient du latin victor, “le vainqueur”.
 
Les prénoms venus d’ailleurs

Amaro : On devine déjà ce dont il est question. Amaro est un prénom portugais, l’équivalent d’Aimé en français. Très rare, c’est le choix idéal si l’on recherche un prénom singulier, doux comme un mot d’amour. Si cela ne suffit pas à vous convaincre, on ajoutera qu’Antoine Griezmann l’a choisi pour son fils.

 
Isis : Ce prénom nous vient de très loin. De la Grèce antique, où il signifiait “la souveraine”. Et de l’Égypte antique, où l’une des déesses les plus célèbres de l’époque portait ce nom. Nous, c’est (encore) Teddy Riner qui nous a inspirés. Le judoka l’a donné à sa fille née il y a un an à peine.
 

Photo : @alldayathletes_

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !