En manque d’inspiration alors que votre bout d’chou pointe son nez dans quelques mois ? Chaque semaine, nous vous proposons une petite sélection de prénoms : classiques, rétro, pointus, fantaisistes, intemporels… il y en a pour tous les goûts. Ils nous ont été inspirés par nos amis, nos it-moms, nos familles et surtout par vous : les voici en exclusivité !

Les prénoms classiques

Antonin : “Inestimable”, rien de moins. C’est la signification de ce prénom dérivé du latin Antonius, porté par l’un des empereurs dont le règne a offert calme et stabilité à Rome. 

Joséphine : Version féminine de Joseph, il désigne en hébreu “celui (ou celle) qui ajoutera”. À la notoriété de ce prénom ? C’est en tout cas ce qu’a fait l’impératrice Joséphine Bonaparte au XVIIIème siècle. 

Les prénoms pointus

Noé : En hébreu, Noé s’écrit Noah et désigne celui qui est “serein”, “apaisé”. Des qualités utiles lorsque l’on est chargé par Dieu de sauver hommes et animaux du Déluge et de repeupler la Terre, d’après la Bible. 

Alma : Les origines méditerranéennes d’Alma sont riches et variées, mais toutes suggèrent que ce prénom fait référence à “celle qui nourrit”. En espagnol, alma signifie “l’âme”. Quatre lettres tout en douceur et en spiritualité.

Les prénoms rétro

Aristide : Du grec aristos, “le meilleur”, et eldos, “le fils de”, ce prénom peu commun se porte autant comme un témoignage qu’un beau présage.

France : On pense évidemment à France Gall, l’artiste libre et engagée pour l’accès à l’eau potable et à l’éducation au Sénégal. Ce prénom rare vient du latin francus, “libre”. Évidemment.

Les prénoms venus… de Norvège

Elias : De l’hébreu Elijah, “Dieu”, Elias a tracé sa route jusqu’en haut du globe. Dixième prénom le plus donné aux petits Norvégiens en 2018, il est également très apprécié en Suède et au Danemark. 

Solveig : Qui n’aimerait pas s’appeler “le chemin du soleil” ? Cette chance est réservée à toutes les Solveig, plus nombreuses dans les pays traversés par le cercle polaire Arctique. On parie que ce prénom beau comme le soleil d’hiver trouvera sa place sous nos latitudes.

Photo : Amber Fillerup

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !