La marque française Comète Paris a imaginé le pyjama parfait. Celui qui préserve la liberté de mouvement des tout-petits et facilite la vie des parents. A l’origine de ces modèles qui mêlent poésie, ultra douceur et praticité : Jeanine Blachère. Maman de 2 enfants (et bientôt d’un 3ème…), cette créative cachée a délaissé le droit pour la confection de supers pyjamas. Fan de son travail, émoi émoi a créé pour Comète deux imprimés exclusifs à découvrir dans notre toute nouvelle collab. Rencontre avec une femme géniale. 

Tu as opéré un changement de vie professionnelle en créant Comète Paris. Quel a été l’élément déclencheur ?

Je m’interrogeais depuis un certain temps sur mon choix. Le droit ne me passionnait pas et bien que ça correspondait à certains aspects de ma personnalité, je me sentais enfermée dans une carrière qui ne me permettait pas d’exprimer toutes mes compétences et toutes mes envies. L’aspect créatif était une grosse partie de ce qui me manquait dans mes anciens postes. L’arrivée de ma fille Juliette fut l’élément déclencheur. Je ne voulais plus aller travailler à contre-cœur. Et cette naissance m’a également permis de découvrir les pyjamas pour enfant, qui m’ont vite exaspérée…

Comète imagine et confectionne des pyjamas faits pour la vraie vie. En quoi sont-ils particulièrement adaptés aux enfants (et aux parents !) 

L’idée derrière Comète Paris était de créer un pyjama alliant praticité, style, qualité et douceur. Un pyjama adapté aux besoins des enfants, et à la réalité des parents. Nos pyjamas sont en 100% coton bio pour assurer le respect de la peau des enfants ainsi que de l’environnement. J’ai choisi du coton (versus le velours par exemple qui est souvent mélangé avec du polyester) car c’est une matière qui respire et donc assure un confort maximal aux bébés, qui souffrent souvent de la chaleur ne pouvant pas réguler leur température jusqu’à l’âge de 3 ans. Il y a le système de chaussettes, un concept de revers qui permet de choisir entre un pyjama avec ou sans pieds, idéal pour l’apprentissage de la marche pieds nus tout en permettant de coucher les enfants avec les pieds au chaud. Pour les parents, mon ambition était de leur simplifier la vie en proposant un habillage plus rapide. J’étais moi-même très agacée par les innombrables boutons pressions des pyjamas classiques (surtout en pleine nuit !), et je ne trouvais pas du tout pratique le système de boutons dans le dos, surtout avant que ma fille ne soit à l’aise sur le ventre. L’ouverture devant était donc indispensable pour moi, et la fermeture éclair s’est imposée comme une évidence. Je me suis ensuite tournée vers le Portugal afin de garantir une qualité irréprochable.

Si tu devais décrire l’univers de Comète Paris en 3 mots ?

Simple, doux, rêveur.

WEDDING PHOTOGRAPHY

Tu es née en Uruguay, tu y as vécu 10 ans avant de partir vivre 16 ans Australie. Tu as vécu à Madrid avant d’occuper un poste d’avocate à Londres…Tes influences multi-culturelles participent-elles à ton processus créatif, à l’élaboration de tes projets ? 

Oui. Je trouve que la mode pour enfants en France priorise souvent le style, et se soucie trop peu de la réalité de nos vies au quotidien. Les anglo-saxons au contraire pensent beaucoup à la praticité, mais parfois au détriment du style. Comète Paris c’est donc ma recherche de symbiose entre mon côté français et mon côté anglo-saxon.

Raconte-moi comment un pyjama Comète Paris se fabrique. De l’idée à la mise en vente…

Il y a eu d’abord le processus stratégique évoqué précédemment autour d’une envie : comment puis-je faciliter la vie des parents et que puis-je apporter de diffèrent aux enfants ? Une fois le modèle original arrêté suite à des nombreux essais et prototypes, et la matière décidée, place chaque saison au choix des coloris et à la création des imprimés. Je ne fais jamais appel à un cahier de tendances pour définir la colorimétrie, c’est souvent en fonction de mes envies de thème, mais ça reste toujours dans l’univers doux de Comète Paris. Je fais faire des échantillons de chaque imprimé, parfois je change une couleur qui ne marche finalement pas bien avec les autres sur tissu, et une fois satisfaite je lance la production. Nos pyjamas finis quittent nos ateliers au Portugal quelques mois plus tard pour rejoindre la France, et nos clients.

 Tu as deux enfants, bientôt un 3ème…sont-ils tes premiers “testeurs” de produit ?

Oui surtout mon fils maintenant car ma fille devient trop grande. Mais plus que des testeurs, ils sont à la genèse de toutes mes idées, car j’essaie toujours de répondre à un besoin que j’ai identifié moi-même en tant que maman. D’abord avec le pyjama, et bientôt avec d’autres nouveaux produits…

Qu’est-ce qui t’a le plus séduite dans la collab avec émoi émoi et comment sont nés les deux modèles de pyjamas ? 

Nous avons au cœur de nos valeurs la même préoccupation : la famille. Notre collaboration a été très naturelle, on a cherché à trouver l’harmonie entre nos deux univers. Les mouettes iconiques d’émoi émoi se sont invitées sur nos pyjamas, ainsi qu’un nouveau motif tout aussi doux et rêveur, les pissenlits. Douceur garantie, parce que la nuit est belle en famille !

 

Découvrez notre collab ici 

 

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !