Chez Fabien Ajzenberg, tout commence par une rencontre. Celle qui fit germer une graine créative à 14 ans, aux côtés d’un ami de son grand-père, fin joaillier. Celle avec un designer brésilien qui transforma ses dessins en bijoux. Celle enfin avec les femmes qu’il aime sublimer avec un sens inné de la simplicité. Alors quand Adèle et Nathalie passent la porte de son atelier, rue de Bretagne, à quelques pas d’émoi émoi, leur rencontre est une évidence. Car s’il y a bien un lien qui unit leurs univers, c’est celui de la délicatesse. Rencontre avec un designer de bijoux haute fantaisie qui s’inspire de l’art…et de la vie.

 

 

Vous avez imaginé une collection exclusive pour émoi émoi. Comment est née cette collaboration ?

Adèle et Nathalie sont passées à la boutique simplement parce qu’elles aimaient les bijoux que je faisais. C’était très naturel. Rares sont les marques qui mettent en avant une vraie relation entre les parents, les enfants, la famille. Chez émoi émoi, on voit le côté bon de tout cela, l’humain, la gaieté de vie…Je trouve que c’est une vraie belle idée. Alors quand on m’a proposé cette collab’, j’ai naturellement accepté !

Quel chemin vous a mené jusqu’à votre propre atelier ?

Initialement, je suis diplômé d’ostéopathie. En parallèle de mes études j’ai commencé à faire des bijoux. Ce goût pour la création est vite devenu une passion. Pour me lancer, il me fallait une formation complète. J’ai eu la chance d’entrer dans une des sociétés qui fabrique les bijoux haute couture des plus grandes marques. Apprendre à leurs côtés était intense physiquement et une telle source d’enrichissement ! J’ai pu continuer à développer ma marque, mais cette fois-ci avec un savoir-faire plus dense et plus riche. Et nous voilà maintenant avec deux boutiques à Paris…

Quels mots définissent le mieux vos bijoux ?

Mes collections sont le fruit d’une passion pour le travail manuel et pour les associations de matières. J’espère pouvoir les qualifier d’originales, délicates et raffinées. J’éprouve une vraie fierté quand je les vois portées.

Où votre inspiration trouve-t-elle sa source ?

Ecouter Brahms peut faire éclore de tout nouveaux bijoux dans ma tête ! Outre la musique classique, je suis porté par des artistes comme Picasso ou Klimt. Le style Art déco, les civilisations aztèque et inca sont aussi très inspirantes. Enfin, la poésie de la nature provoque chez moi une forme d’apaisement qui fait naître des idées…

Les pierres fines ont une place de choix dans vos créations. Qu’apportent-elles au bijou ?

Les pierres fines sont incroyables ! J’adore leur éclat, leur simplicité parfois, leur complexité pour d’autres. Elles me rappellent la nature et la puissance de la terre. Mais ne me prenez pas pour un fou, je suis aussi quelqu’un de très terre à terre ! 

Ce qui est sûr, c’est que les créations de Fabien Ajzenberg nous font toucher les étoiles. Découvrez notre collab ici

 

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !