Julie est du genre combattante. De celle qui défie les pépins de santé pour réaliser son rêve : devenir parent. Alors, quand en plus, la bataille se mène aux côtés de son partenaire rêvé, Franck, cela rend la victoire encore plus belle. Entre deux virées parisiennes, Julie répond à nos questions. Avec le big smile, évidemment…

Etre maman, c’était une évidence ?
Oui j’ai toujours adoré les enfants et je ne me voyais pas sans, même si je savais que le parcours serait semé d’embûches à cause de plusieurs pathologies médicales. Avant d’être une évidence, cela a été un combat qu’on a mené ensemble avec Franck et qui a scellé nos liens. 5 ans de traitements divers et variés pour enfin atteindre notre objectif ! Dès lors que l’embryon s’est accroché, je n’avais aucun doute sur la suite de la grossesse. 

Présentez-nous vos deux garçons ?
L’aîné, Lenny, est sensible, sociable et très sportif. Il a une grande mémoire et est très attentif à tout ce qu’on peut lui dire.
Noam, qui a 2 ans, est pour l’instant très souriant, vif d’esprit et a déjà un fort caractère (qu’il tente de nous imposer !). Il est aussi très doux et très câlin.

Où avez-vous installé votre tribu ?
Nous habitons à Nation, dans le 11ème arrondissement de Paris. Un quartier où on se sent bien et où on est proche de tout. Je ne pourrais pas quitter Paris. C’est cool d’élever des enfants ici. Il y a beaucoup de choses à faire. J’aime qu’ils naviguent dans la foule, qu’ils rencontrent des gens différents. Et je suis une grande fan des ateliers pour enfants ! Et pour ça, Paris est une ville propice à l’art et à la culture !

 

Comment avez-vous choisi les prénoms de vos enfants ?
Je suis en grande fan de Lenny Kravitz donc c’était une évidence lorsque Franck m’a soumis ce prénom. Pour Noam, on était dans le flou, je voulais tellement une fille que finalement je n’avais rien en stock pour un second baby boy. Du coup, méthode à l’ancienne : un livre des prénoms que Lenny et Franck ont parcouru ensemble plusieurs soirs de suite jusqu’à tomber sur Noam qui nous a tous mis d’accord immédiatement.

En quoi la maternité vous a-t-elle changé ?
L’arrivée des enfants m’a forcé à prendre en main ma santé. Pour eux, je me dois de rester en forme. Depuis que j’ai les garçons j’ai fait du tri dans mes activités, dans mes amis, dans mes choix, ça change la perspective puisque l’essentiel c’est eux.

Quel défaut n’aimeriez-vous pas léguer à vos fils  ? Au contraire quelle qualité aimeriez-vous leur transmettre ? 
J’espère qu’ils ne seront pas susceptibles et angoissés comme je le suis. J’essaie de leur transmettre ma joie de vivre et mon mental de guerrière !

Quelle éducation avez-vous reçue et laquelle souhaitez-vous donner à vos enfants ? 
J’ai reçu une éducation pleine d’amour. Nous sommes 3 enfants, nos parents ont tout fait pour nous. Pour les garçons, j’essaie de leur donner l’éducation que j’ai reçue : je suis une maman poule. Ils sont la prunelle de mes yeux je n’oublie jamais de leur dire que je les aime.

A quoi ressemblent vos vacances idéales ?
Nos amis, une grande maison, une piscine et un cuisiner ! 

Dans quel costume de super-héroïne aimeriez-vous vous glisser ?
Wonder Woman, l’héroïne de mon enfance !

 

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !