Clara, maman poule de Thelma 5 ans et Pio et Lou, 4 mois.

Clara, maman poule de Thelma 5 ans et Pio et Lou, 4 mois.

9 novembre 2018

Quand on rencontre Clara, un sourire s’accroche à notre visage en moins de deux secondes. Car cette femme de 31 ans est aussi pétillante qu’avenante. Et sa petite tribu composée de Thelma, 5 ans, Pio et Lou 4 mois et de son mari Mikka confirme illico l’envie d’en faire sa meilleure amie. Elle a accepté de nous ouvrir les portes de sa maison du bonheur. Voyage au cœur d’une famille cool…

Du temps pour eux.

Prendre la pause, s’amuser, partager des moments avec ses parents…pour Thelma, rien de plus facile quand on se sent en confiance. Il faut dire que cette petite fille a le même sourire malicieux que sa maman. Et l’esprit de famille en héritage : « J’ai toujours voulu être maman. Et de plusieurs enfants », nous confie Clara. « J’ai 4 sœurs, la famille est essentielle à mon équilibre. C’est en famille qu’on construit ses plus jolis souvenirs, on se sent en confiance, c’est une histoire d’amour à vie. » Quand Thelma s’invite dans la vie de Mikka et Clara, c’est un coup de foudre immédiat…et pour choisir le prénom, c’est dans ses souvenirs d’enfance que le futur papa se plonge : «Petit, Mikka a souvent regardé le film Thelma et Louise avec sa mère, il a eu un véritable coup de cœur pour ce prénom. » Le couple emménage dans un quartier commerçant du 15 arrondissement de Paris. « On adore notre appart haussmannien, les espaces verts et les petits commerçants de quartier. » Entre l’agence de relations presse food et voyage de Clara et le job d’auteur télé et animateur radio de Mikka, les deux tourtereaux naviguent sur les même rives de la passion. Avec une même conception : privilégier le temps en famille. « Ayant mon entreprise je peux être à la sortie de l’école autant que je le souhaite, c’est une chance inouïe de pouvoir adapter ses journées, ses congés. » confie Clara. Pour Mikka, les horaires décalés (il travaille très tôt le matin) et les mercredis off permettent la même liberté. Puis, deux nouveaux bonheurs s’invitent au même moment. Alors comment s’est passée l’arrivée de Pio et Lou l’été dernier ?

 

De 1 à 3 enfants…

 « Quand à l’échographie j’ai découvert que j’attendais des jumeaux, ma première réaction a été de rire. » Car Clara faisait régulièrement la blague à Mikka, sans y croire. Bingo ! Il faut dire que cette piste n’était pas à négliger : « La maman de Mikka était jumelle, son papa a un frère jumeau. C’est lui qui en un coup d’œil a vu les deux bébés sur l’échographie et m’a annoncé la nouvelle à l’oreille. » Une fois la surprise passée, vient le temps de la grossesse et des petits questionnements pour les parents mais aussi pour la future grande sœur : « Lors de mon dernier trimestre de grossesse, Thelma s’est éloignée de moi, elle a fait un rejet en me voyant moins mobile, plus fatiguée, elle a assimilé mes maux aux bébés dans mon ventre. J’ai voulu la rassurer, mais j’étais moi- même inquiète de cette gestion de trois enfants, au point de vue affectif. Finalement, c’est après leur arrivée que j’ai réussi à lui faire comprendre que mon amour pour elle serait intact, toujours aussi intense. Je crois que j’en étais enfin convaincue, apaisée par cette triple maternité. » Aujourd’hui la famille Rocchia prend peu à peu ses marques, chacun trouve sa place, la tribu s’organise, Thelma donne les biberons, s’épanouit à l’école, Pio et Lou font leur adaptation en crèche… Mais d’ailleurs, d’où viennent les prénoms des deux derniers ? « Pio est d’origine Italienne comme Mikka, nous nous sommes mariés en 2017 à Palaia en Toscane. L’Italie est notre pays de cœur. Lors de la naissance de notre fille Lou, nous n’avions pas encore défini de prénoms, nous avions une petite liste…mais  en la voyant, nous avons eu une évidence, l’un et l’autre. » L’Italie, l’évasion, les voyages…et si c’était le secret de l’équilibre de cette famille épicurienne ?

 

 

Voyages Voyages …

 Clara a une passion pour les comparateurs de voyage. Pour le plus grand plaisir de Mikka, Thelma, Pio et Lou qui profitent des qualités de dénicheuses d’escapades extras de Clara : « Je trouve que c’est magique de sortir de son quotidien, sa routine, voyager à travers les yeux d’un enfant… Nous avons toujours un sourire si particulier pendant nos voyages. » Si le couple aime les destinations lointaines, ils sont aussi très fans des week-ends, nichés dans une autre bulle : « Nous essayons de partir tous les mois, en voiture ou en avion à 30 minutes, ou à quelques heures de chez nous. » La campagne, une maison en bois, un trampoline dans le jardin pour Thelma, une soirée jeux de société au coin du feu dans un lodge à 1h de Paris, une petite semaine à Marrakech à Noël…et le prochain voyage ? « Nous aimerions retourner à NYC avec nos trois enfants, c’est là-bas que leur père m’a demandé en mariage en Février 2016. » Peu importe la destination, pourvu que la famille expérimente, rencontre et se découvre sous un autre aspect. A quoi ressemblent les vacances idéales ? « Cela commence par un voyage en avion, peut importe la durée, pour vraiment s’échapper, un joli cocon au cœur de la ville pour vivre les petites adresses du quartier, comme les habitants. » Et au quotidien, qu’aimez-vous partager plus que tout ?…

 

Les bonheurs simples

 « Avec Thelma, j’aime partager nos soirées à deux. Quand Mikka sort, on se fait toujours un repas sur le pouce en dansant autour de la table du salon, puis je l’autorise à dormir avec moi. Dans le lit, je lui raconte mes souvenirs d’enfance « Raconte moi les bêtises avec tes sœurs  maman !»… et puis on dort ensemble, elle est si heureuse de ces parenthèses à deux et moi de dormir tout contre elle. » Et les premiers moments magiques avec Pio et Lou ? « J’aime apprendre à les connaître et surtout nous adorons découvrir leurs premiers sourires, si tendres, si vrais, et leurs premiers éclats de rires qui arrivent ces jours-ci. Nous écoutons aussi beaucoup de musique avec eux. » Et même si la famille Rocchia semble y être déjà bien installée, je demande à Clara à quoi ressemblerait sa Maison du bonheur : « Nous la cherchons justement ! Une maison secondaire à la campagne où nous pourrions nous échapper le week-end ou les vacances avec une belle cheminée, un petit jardin, un dortoir pour les enfants, une baignoire, une jolie cuisine pour préparer de bons dîners en famille ou avec des amis (la recette du Tajine de la maman de Mikka nous régale à tous les coups !). Une maison avec du charme, qui verra grandir nos enfants, leurs enfants. Au grenier, je glisserai une malle avec les souvenirs de notre famille, photos, vidéo (nous filmons chacun de nos voyages)…à regarder les jours de pluie. » Et pour se ressourcer seule, à deux ou en tribu ? « La forêt ! On respire, on retrouve une âme d’enfant, on fait des cabanes, on ramasse des merveilles. L’ambiance est apaisante. » Surtout aux côtés de la personne la plus inspirante pour Clara : « Mon mari, sans hésiter. »

Suivez les inspirations et le quotidien de Clara et de sa tribu sur son Instagram : @clara.rocchia

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !