Photo : Anna Landstedt

La tétine est chargée d’une forte valeur symbolique. Pas évident de s’en débarrasser. Soit vous le sevrez très tôt (avant ses 6 mois) pour le déshabituer, soit vous le mettez à contribution. Arrêter la tétine, ça veut dire devenir un grand, ne plus être un bébé. Il faut donc qu’il soit prêt et motivé : parlez-en avec lui pour mettre au point ensemble une stratégie infaillible ! Comme…

La laisser au Père Noël au pied du sapin ou avec sa liste de cadeaux.
(ou à la Fée Tétine si les fêtes sont passées).

L’envoyer à un bébé qui vient de naître et qui en a vraiment besoin.

Commencer par arrêter la journée en laissant sa tétine sous son oreiller par exemple, puis la nuit (sevrage en douceur).

L’aider avec un livre ad hoc (demandez conseil à votre libraire).

En parler, expliquer à son enfant que c’est chouette de grandir (et de ne plus avoir de tétine).

Dissocier tétine et doudou (certains parents ont encore un doudou, si, si on en connaît !).

En discuter avec le dentiste (parfois un avis extérieur est plus impactant).

Arrêter d’avoir des tétines de rechange.

Profiter de joyeuses vacances en famille pour s’en séparer.

Badigeonner toutes les tétines de la maison de vernis pour arrêter de se ronger les ongles (beurk). A partir de 3 ans.

Profiter d’un anniversaire pour le sensibiliser et ne pas hésiter à en parler avec lui avant pour le préparer.

Coller une gommette à la fin de chaque journée sans tétine, et gagner un cadeau quand le tableau de gommettes est rempli !

Et chez vous, comment s’est passé l’arrêt de la tétine ?

1 commentaire

  1. Charlie
    24 décembre 2018, 12h51

    Merci pour cet article ! Au passage, la photo est d’Anna Landstedt – https://www.instagram.com/annalandstedt/ 😉

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !