Grossesse rime souvent avec crinière de rêve ! Un bonheur éphémère, car après l’accouchement, les cheveux font souvent triste mine, ils sont plus difficiles à coiffer… Pourquoi ? Comment y remédier ? On vous dit tout. Objectif : aider vos cheveux à retrouver leur cycle naturel.

 

Merci les hormones !

Si vos cheveux sont plus souples, plus brillants, plus volumineux en attendant bébé, c’est grâce aux œstrogènes. En plus de préparer l’utérus à accueillir le fœtus, ces hormones ont un super pouvoir hydratant sur les cheveux. La principale conséquence c’est que le cycle capillaire s’allonge. Les cheveux une fois la phase de croissance terminée restent plus longtemps en phase de repos avant de tomber. Mais à la naissance, la production d’œstrogènes chute subitement, et pas qu’elle !

 

Au secours je perds mes cheveux !

Et pas qu’un peu. Vous êtes nombreuses, quelques semaines après l’accouchement, à les perdre par poignée. On parle d’alopécie post-partum. C’est une chute réactionnelle, due à la baisse hormonale (moins brutale chez les allaitantes). Tous les cheveux qui étaient au repos passent ensemble à la 3e étape de leur cycle : la chute. Un effet de masse souvent impressionnant, auquel viennent s’ajouter la fatigue, le stress et autres réjouissances.

Comment y remédier ?
Le premier conseil, c’est de manger équilibré. En ne sautant aucun repas. Et en consommant des aliments riches en fer qui vont renforcer le cheveu : céréales, lentilles, noix de cajou, chocolat noir, sésame…

S’il n’est pas possible d’empêcher les cheveux de tomber, vous pouvez limiter le phénomène avec un traitement anti-chute de choc pendant plusieurs mois : en stimulant le métabolisme des cellules et la microcirculation, ces soins experts freinent la chute des cheveux et accélèrent la repousse.

Vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires qui apportent des vitamines B, des acides aminés, du zinc. Autant d’éléments qui favorisent le renforcement du cheveu.

Si le phénomène perdure, pensez à contrôler votre taux de fer ! Une carence en fer empêche la croissance du cheveu.

 

Un massage, ça vous dit ?

Non seulement, il est agréable mais en plus il active la microcirculation sanguine et la repousse du cheveu. Lorsque vous appliquez votre soin anti-chute, prenez quelques minutes pour vous masser le cuir chevelu de la nuque au haut du crâne.

 

Vox cheveux ont changé de nature ?

Plus fins, moins blonds, plus secs… Pas de panique ! Voyez-le plutôt comme un signe du destin ! Et si c’était l’occasion de faire un petit tour chez le coiffeur pour une nouvelle coupe plus adaptée ?

 

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !