Photo : @kitagar

Savez-vous que vos seins ne contiennent aucun muscle ? Et qu’ils ne se maintiennent que grâce à leur tonus cutané. Or, pendant la grossesse et l’allaitement, leurs tissus très fins ont tendance à se fragiliser sous le poids des seins qui gonflent qui gonflent… Voici nos conseils pour prendre soin d’eux tous les jours (aucun mot d’excuse ne sera accepté !).

 

Pendant la grossesse : restez fermes !

Le premier conseil que l’on peut vous donner, c’est de porter un soutien-gorge confortable et qui maintient parfaitement votre poitrine. Pas question de se sentir mal dans ses armatures. Ni de compresser vos seins dans un soutien-gorge trop petit. Changez de taille si besoin. Et si vous avez décidé d’allaiter, la bonne nouvelle est que la plupart des modèles de grossesse possèdent des attaches amovibles faciles à “décliper” pour donner la tétée.

Alerte vergetures ! Qui dit changement de bonnet, dit étirement de la peau et risque qu’elle craque. Pour prévenir leur apparition, hydratez votre peau tous les matins : baume, lait, huile, choisissez la texture qui vous plaît pourvu qu’elle soit super nourrissante. Le soir, tonifiez-la en la massant avec un soin anti-vergetures. Et si vous vous êtes traînée jusqu’à votre lit en rentrant du bureau sans passer par la case salle de bains, le lendemain, terminez votre douche par un jet d’eau fraîche en mouvements circulaires sur la poitrine. Un effet glagla mais super tonifiant.

Pour prévenir le relâchement cutané, appliquez un soin expert buste riche en actifs raffermissants. Gommez le buste une fois par semaine avec un exfoliant tout doux.

Côté sport, natation, Pilates et yoga sont bons pour la poitrine. Demandez conseil à votre médecin et surtout vérifiez que vous pouvez les pratiquer enceinte.

 

Après la naissance : comment regalber son décolleté ?

Pendant 9 mois, les seins se sont alourdis (merci les hormones !). Mais après l’accouchement (ou à la fin de l’allaitement), ils se vident et se dégonflent en mode « gant de toilette ». Le bon geste quotidien : appliquez un soin raffermissant de la base des seins au menton pour les remonter et les lifter. Et continuez les massages et jets d’eau fraîche.

Côté alimentation, les aliments riches en vitamine C comme le kiwi, le poivron, l’orange ou le brocoli, favorisent l’élasticité de la peau. À consommer sans modération.

Evitez le topless au soleil : trop de rayons UV favorise le relâchement des tissus mammaires. Et crémez, crémez…

C’est le moment de mettre votre poitrine à la gym ! Faites chaque jour un petit exercice pour tonifier les muscles pectoraux, comme celui-ci, hyper simple. : Ecartez les coudes à la hauteur du buste puis pressez les paumes l’une contre l’autre pendant 20 secondes. Répétez 10 fois.

Pensez aussi à votre posture. Ça tient à pas grand-chose mais il suffit de se tenir droite, les épaules baissées, pour mettre en valeur votre poitrine.

Si vous allaitez… raison de plus pour chouchouter votre décolleté.

Après la crainte des vergetures, vient celle des crevasses. Elles sont souvent dues à un bébé qui tête dans une mauvaise position. Au début, n’hésitez pas à vous faire aider par une sage-femme. Et ne lésinez pas sur la lalonine (cette crème grasse que les maternités vous recommandent de glisser dans votre valise) pour bien nourrir le mamelon et l’auréole.

Ensuite, vous pouvez tout à fait appliquer un soin raffermissant si vous évitez de le faire juste avant la tétée ainsi que la zone auréole-mamelon. On compte sur vous pour redoubler d’attention quant aux formules des produits que vous appliquez #cleanbeauty #lessismore.

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !