Photo : wanted 🙂

Tout ! Même quand ils sont en colère, ils arrivent à nous attendrir… Entre deux couches débordantes et une nuit blanche, il y a ces petits riens qui forgent le lien parents-enfant. Et qui surtout nous comblent de bonheur…

 

Quand il se blottit tout contre nous en position grenouille.

Ses petites joues toutes rebondies que l’on a envie d’embrasser sans modération. Surtout quand ça le fait rire.

Quand il s’empare de notre doigt pour le mettre dans sa bouche. Attention bobo quand les dents pointent le bout de leur émail !

Ses sourires et éclats de rire. C’est comme les bâillements, c’est communicatif.

Ses premiers gazouillis. Sa première nuit (yesssss !). Sa première dent. Sa première purée. Son premier maman. Ses premiers pas. Toutes ses premières fois. On les note même dans un carnet.

Ses mini pieds à embrasser. Sa mini main dans notre maxi main. Ses mini cuisses toutes plissées. Tout est mini dans notre nouvelle vie ! Et on adore ça.

Ses petits bruits de bouche qui apaisent plus que 2h de yoga post-natal,

Quand il se jette sur son biberon (ou sur notre sein) pour boire goulûment.

Les yeux blancs quand il tombe dans les bras de Morphée papa ou maman.

La douceur de sa peau de bébé. Son odeur. Sa nuque à croquer. Ses grands yeux plein d’amour.

Son sourire béat quand il rentre dans son bain tout chaud (37° max !).

Quand il joue avec ses grands frères et sœurs.

Plus tard, leurs tentatives acharnées pour gagner 2 cm sur le tapis d’éveil,

Son big smile édenté quand il nous retrouve le soir.

Ses câlins tout chauds. Ses bisous tout baveux. Ses chagrins tout fiévreux.

1 commentaire

  1. 29 janvier 2019, 13h46

    mais tellement….et même je me souviens que, devant mon bébé tout frais, même les trucs crades parfois m’émerveillaient. juste parce que ça montrait qu’il était là, vivant. bon je parle vraiment du tout début parce qu’après 3 mois de vomito j’étais moins émerveillée lol

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !