Photo : @annalandstedt 

 

A la fin de la journée, tout le monde est fatigué, parents inclus. Pour ne pas se battre et passer sa soirée à faire des allers-retours entre le salon et la chambre des kids, voici 10 conseils à suivre au pied de la lettre.

  1. Mettre en place un rituel du coucher
    Chaque soir, enchaînez les étapes dans le même ordre – brossage des dents, toilettes, coucher des poupées, histoire(s), câlin… Les enfants adorent la routine, ça les rassure de savoir ce qui les attend. Ils sont plus détendus, et donc plus à même de s’endormir facilement.

  2. Commencer par un temps calme
    Gardez les parties de cache-cache ou les spectacles pour le week-end. 30 minutes avant de se coucher, passez en mode calme. Il y a plein de moyens de passer un bon moment tranquille en famille tout en s’amusant : atelier dessin, lecture, puzzle, kaplas… Choisissez avec votre enfant ce qu’il a envie de faire.

  3. Limiter les écrans
    Sans rentrer dans la polémique pour ou contre les écrans, on sait tous que les écrans le soir excitent et perturbent les rythmes biologiques des enfants (et des adultes aussi). Donc après 18h, stooop ! Mieux, uniquement le week-end… Etablissez cette règle avec vos enfants, vous verrez ils trouveront d’autres moyens de s’occuper.

  4. Respecter les horaires
    On est tous pareils. On a souvent mieux à faire quand il s’agit d’aller coucher les enfants. Un biberon à laver, une émission pas terminée, un petit check sur Instagram… Quand c’est l’heure, c’est l’heure, lâchez tout !

  5. Anticiper
    N’attendez pas que vos enfants se brossent les dents pour fermer les volets, ouvrir leur lit, coucher les doudous, préparer les affaires du lendemain. Il est important que vous effectuiez le rituel du coucher avec eux. Ils iront au lit d’autant plus aisément. Donc, faites tout ça avant !

  6. Fermeté et bienveillance
    Quand l’heure du dodo a sonné, les enfants regorgent de techniques pour gagner des minutes. Une autre histoire ? Un dernier bisou ? Un câlin ? Un verre d’eau ?… Surtout ne cédez pas. Rassurez-le oralement mais, une fois que vous avez quitté la chambre, n’y revenez plus. Votre enfant essaiera 1 ou 2 soirs, mais quand il verra que ses appels restent sans réponse, il arrêtera de lui-même.

  7. Raconter sa journée
    C’est un rituel que les mamans d’émoi émoi adorent. Même leurs enfants les plus secrets finissent par se livrer sur l’oreiller. Vous pouvez par exemple demander à votre enfant ce qu’il a préféré aujourd’hui, ce qu’il a moins aimé, ce qui l’a fait rire… C’est un bon moyen de le faire parler de sa journée et d’évacuer les petites peines…

  8. Ne pas culpabiliser
    C’est normal de vouloir passer la soirée en amoureux. Et surtout c’est normal que vos enfants aillent dormir tôt. Donc no culpabilisation… Vos enfants le sentiraient et profiteraient de cette « faille » pour retarder l’heure du dodo.

  9. Les rassurer
    Pendant le dernier câlin, dites-leur combien vous les aimez fort fort fort, que vous êtes super fière d’eux, que la fenêtre est bien fermée, que ni Cornebidouille ni des voleurs ne peuvent rentrer…

  10. Impliquer l’enfant
    Plutôt que d’enchaîner les « Fais ci, fais ça », laissez votre enfant deviner l’étape suivante (merci le rituel), choisir son histoire. Il se sentira grand et responsable.

 

Et si malgré tout ça le coucher reste une angoisse, on vous recommande vivement Clémence de Kidzetfamily ! Elle a produit des miracles chez plein de familles fatiguées…

2 commentaires

  1. 1 décembre 2018, 11h40

    De bons conseils pour apaiser les endormissements !

  2. 10 décembre 2018, 23h04

    Merci pour cet article plein de pistes la plupart sont pleines de sens 😀 !
    Certaines idées sont très bonnes, par contre je suis gênée par cette partie : “quand il verra que ses appels restent sans réponse, il arrêtera de lui-même.” Je n’y vois pas la bienveillance ? Oui l’enfant cessera… quand il comprendra que personne n’est là pour répondre à ses besoins, ce n’est pas bienveillant à mon sens et très dur. Le rassurer et lui montrer qu’on est là pour lui l’accompagnera d’autant à se sentir en sécurité et devenir serein pour les prochains couchés.
    Et si on est trop fatigués passer le relais au conjoint pour un coucher sans stress fonctionne très bien également.

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !