Photo : wanted 🙂

Aïe aïe aïe la rentrée est passée et vous enchaînez les machines de culottes et de draps ? Dur dur d’être propre à 3 ans… Ne prenez pas la fuite ! On a glané toutes les astuces de la rédac’ pour vous aider à accompagner votre enfant dans cette grande étape.

 

  1. Lui dire avec des livres
    Il suffit parfois d’expliquer simplement les choses avec les bons mots et les bonnes images. Piochez au rayon livres celui qui plaira et parlera à votre enfant : il y en a plein, très bien faits, parmi lesquels le trop drôle « Qu’y a-t-il dans ta couche ? » de Guido Van Genechten, les classiques « Tchoupi va sur le pot », « Petit Ours Brun sur le pot », le didactique « Pipi au lit » de la pédiatre Catherine Dolto… Demandez conseil à votre libraire !

  2. L’encourager sans le blâmer
    On a tous fait pipi dans sa culotte. Dites-le à votre enfant, ça le rassurera (et ça l’amusera !). Faites de l’apprentissage de la propreté un jeu : saluez ses réussites avec un tableau de gommettes par exemple – 1 gommette à chaque fois qu’il va sur le pot ou aux toilettes. Et surtout ne vous fâchez pas en cas d’accident. Restez positive et armez-vous de patience. Bientôt les couches ne seront plus qu’un lointain souvenir.

  3. Lui faire choisir ses culottes
    Achetez-lui des culottes « motivantes » qu’il n’aura pas envie de souiller ! Des motifs rigolos, des couleurs qu’il aime particulièrement, une héroïne de dessins animés, une référence à des personnages cultes dont il est fan…les marques vous laissent l’embarras du choix. 

  4. Le rassurer en mettant le pot au pied de son lit
    C’est tout bête, mais ça peut faire peur de marcher seul en pleine nuit jusqu’à la salle de bains. Avec en plus la pression de se retenir jusqu’à l’arrivée sur les toilettes ! Avec son pot tout près de lui, votre enfant se lèvera plus facilement. Et si vous craignez qu’il ne le renverse, posez-le sur une alèse jetable ou une serviette.

  5. Adopter la technique du mille-feuille
    Ça c’est plus pour vous ! Doublez son lit : alèse – drap housse – alèse – drap housse. En cas d’accident nocturne pas besoin de refaire le lit alors que vous ne rêvez que d’une chose : dormir !

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !