On pourrait passer des heures devant leur nuancier de peintures éco-friendly. Le plus difficile est de choisir tant on les aime toutes. Heureusement, chez Farrow & Ball, il y a des consultants couleur qui viennent chez vous pour vous guider. Nous avons rencontré Samantha Rouault, dont c’est le métier, pour aborder avec goût et créativité la chambre des enfants…

 

Une chambre qui reflète sa personnalité.
“Quand on décide de repeindre la chambre d’un enfant en âge de s’exprimer, la première question à lui poser est de lui demander les couleurs qui lui plaisent. Ceci afin de créer un environnement en adéquation avec ses envies, son bien-être.  Il faut avoir en tête que ses goûts vont évoluer au fil des années et donc choisir des couleurs ou motifs qui peuvent aisément être mis à jour pour créer un style nouveau. Pour une chambre de bébé, on privilégiera des couleurs douces et rassurantes.”

Une ou plusieurs couleurs dans une chambre d’enfant ?
“Il y a les partisans de la mono couleur, partout dans la chambre (même au plafond) pour créer une ambiance enveloppante et cocoon. Et il y a ceux qui aiment peindre un seul mur pour définir une alcôve, délimiter l’espace qui accueillera le lit ou le bureau…”

Chambres à coucher : les couleurs à éviter !
Les tons de rouge, jaune et orange peuvent perturber le sommeil et l’endormissement. En cause : leur forte présence. Elles ne sont donc pas recommandées. Pour le coin lit, on préférera des couleurs apaisantes comme le bleu-vert ou le rose poudré. Et si vous avez vraiment envie de couleurs vives, elles peuvent trouver leur place autour du bureau pour stimuler votre enfant. Elles peuvent aussi s’exprimer à travers le mobilier ou le linge de lit.”

Comment créer une chambre mixte pour 2 enfants grâce à la peinture ?
‘Nombreuses sont les fratries à partager leur chambre. Dans le cas d’une fille et d’un garçon, deux options s’offrent à vous : soit choisir une teinte mixte qui plaise aux 2 enfants, soit démarquer l’espace de chacun en créant des murs de couleurs différentes liés par une teinte plus claire. Parmi les teintes mixtes, les tons beige ou gris comme le Elephant’s breath, Pale powder ou Skylight conviennent bien. Pour les duos de couleurs, ne pensez pas forcément à des associations évidentes ! Il y a des couleurs d’apparence très éloignées qui fonctionnent bien ensemble : oval room blue et sulking room pink un rose boudoir, ou le vert olive blancha associé au pink ground.

Agrandir une chambre grâce à la couleur, c’est possible !
Il suffit de peindre le pan de mur au fond de la pièce d’une couleur soutenue comme le bleu De Nimes, le volume de la chambre sera visuellement agrandi.

Comment capter la lumière dans une pièce ?
Mieux vaut réfléchir la couleur d’une pièce en fonction de ses caractéristiques plutôt que de vouloir à tout prix créer de la lumière grâce à la peinture. Si une chambre est sombre, une teinte soutenue sera plus heureuse qu’un blanc qui sera, en l’absence de lumière, sera triste.

Faire un décor grâce à la peinture, bonne ou mauvaise idée ?
“C’est une bonne astuce pour délimiter une tête de lit ou l’espace de travail. On peut aussi dessiner une forme… Dans une chambre d’enfant, ce qui peut donner beaucoup de charme à l’espace, c’est de créer un soubassement en peignant le premier tiers du mur d’une couleur et le reste d’une autre. Dans des appartements avec moulures, cet aplat de couleur est un joli moyen de souligner l’architecture.”

Peinture ou papier peint ?
On assiste au grand retour du papier peint, notamment dans les chambres d’enfants. Qu’il habille un seul mur ou tous, il favorise l’imaginaire de l’enfant avec ses motifs graphiques, ses animaux, ses végétaux… Et apporte une touche ludique à la décoration. Chez Farrow & Ball, ils sont peints avec nos propres peintures, il est donc aisé d’associer les deux.

Les couleurs dans l’air du temps ?
Chez Farrow& Ball, parmi les nouvelles couleurs de la saison, il y a beaucoup de verts, du gris bleuté et du blanc grisé plus neutre. Ce sont des teintes qui peuvent tout à fait trouver leur place dans une chambre d’enfant.

Et pour ceux qui n’osent pas se lancer par crainte de se lasser…
C’est tout à fait naturel de se lasser d’une couleur, d’avoir envie de changer selon les périodes de sa vie. Cela peut être aussi à la demande de l’enfant qui grandit, d’une petite fille qui en a marre du rose, d’un ado qui trouve sa chambre trop enfantine. Si l’on y réfléchit bien, repeindre un mur ce n’est pas grand-chose. Il suffit d’un pot de 2,5L et d’une journée de travail. Ce n’est pas un énorme investissement et cela peut véritablement changer un lieu. A vos pots, prêtes, peignez !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 commentaire

  1. 13 mars 2019, 10h33

    Super intéressant cet article ! J’ai, en effet, souvent lu que le choix de la couleur de la chambre pouvait être salvateur pour des endormissements sereins… 🙂

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !