On le sait, les grands-parents font ce qu’ils veulent. Et c’est très bien comme ça. Mais nous sommes nombreux, en tant que parents, à prendre à cœur le noël de nos enfants. Et ça commence avec le calendrier de l’Avent et sous le sapin. Evidemment. 4 parents partagent avec nous leur “brief” aux grands-parents pour coller à leur vision du Noël “tout bon”. 

1 cadeau par enfant. Pas plus.
“Mes parents ont 4 petits-enfants. Et nous, un appartement parisien de 65 m2 avec lequel on joue à Tetris au quotidien. Entre nos affaires et celles de nos deux petits bouts, je peux vous dire que chaque objet qui passe notre porte doit être archi-validé et plutôt utile pour être accepté. Du coup, cela fait 2 ans que l’on explique à nos parents qu’ils seront toujours aussi géniaux même s’ils n’offrent qu’un cadeau. Un cadeau cool, que les enfants vont adorer et qui suffira largement à les combler. Une consigne qui vise à ne pas encombrer leur chambre mais qui répond aussi à notre volonté de ne pas noyer nos enfants dans des dizaines de jouets avec lesquels ils n’auront même pas le temps de …jouer. Petit à petit ça fait son chemin…Et s’ils souhaitent vraiment les gâter, ils peuvent déposer un petit peu d’argent sur leur compte bancaire dispo à leurs 18 ans !” Clovis, papa de Nael et Clara.

Pas de made in China
Alors oui nos enfants ont tendance à découper instinctivement, dans le catalogue, les bons gros jouets en plastique made in China. Le genre de choses qui fait beaucoup de bruit pour rien et qui n’apportent pas grand chose non plus. Mais depuis quelques temps, on les éduque à la manière dont ces jouets sont fabriqués, à leur impact sur la planète, au manque d’intérêt de certains …et ça prend plutôt bien. Ils comprennent et s’intéressent à des objets, des jeux, des jouets, des expériences plus green et plus cools aussi. Ceux en revanche qui ont tendance à déposer ces gros jouets pas terrible terrible au pied du sapin, ce sont mes parents et certains membres de ma famille. J’avoue que j’ai eu, petite, la ribambelle de jouets made in China et qu’ils sont restés bloqués sur ça. Alors, sans les juger, je leur envoie le lien vers des jeux/jouets plus éthiques, bien faits, qui durent et que les enfants vont vraiment adorer sur le long terme. Ca demande une vraie éducation mais c’est une belle découverte pour eux aussi. C’est chouette !” Mathilde, maman de Paul et Georges

Privilégier les expériences plutôt que des jouets
“Nos enfants ont 12, 9 et 5 ans. Ils se sont passés les jeux, les jouets, les peluches et les poupées les uns, les autres. Et avec 3 enfants, je vous laisse imaginer le stock qui végète dans les caisses à jouets. Du coup, je demande à nos parents de se tourner davantage vers des cadeaux immatériels comme des spectacles, des ateliers ou des micro-séjours. Parce qu’on est persuadés que les plus beaux cadeaux résident dans ces moments là. Et que c’est important qu’ils se construisent des souvenirs qui marquent avec leurs grands-parents. Moi, j’ai en tête une journée au cirque avec mon grand-père, l’hiver de mes 9 ans, comme si c’était hier. En revanche, je me souviens moins du énième puzzle…Et c’est génial aussi pour les ados et pré-ados.” Marc, papa de Jules, Lison et Garance

Des calendriers de l’Avent. Sans chocolat dedans.
“Mon fils est hyper gourmand. Entre les goûters sucrés à l’école, les anniversaires sponsorisés par Haribo, les petits plaisirs du weekend et les mercredis avec mamie…Je pense qu’on est pas mal du tout en terme de petit bec sucré. Alors à l’approche de noël, j’aime bien que les 25 petites surprises du calendrier ne se résument pas à du chocolat au lait. Du coup, je pousse ma mère à abandonner cette habitude et à, si elle le souhaite, fabriquer elle-même ou avec moi un joli calendrier de l’Avent avec de jolies choses dedans. Cette année, elle a dit oui et est même plutôt séduite par l’idée. Je pense que ca va faire son petit effet.” Judith, maman de Timothé. 

Source : Wanted !

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !