©Lucille Bureau

Mombini, kesako ?  Boutique, café, salon de thé, espace d’ateliers pour enfants ? Contraction de mom -maman- et de bambini -enfants-, Mombini est un peu tout ça à la fois, et même plus encore.

Dans ce grand espace situé dans le XVème arrondissement de Paris, vous pouvez tout à la fois dénicher un cadeau de naissance original, prendre un café pendant que votre enfant profitera de l’espace de jeu attenant, vous exercer au portage avec l’aide d’une monitrice ou encore découvrir la langue des signes avec votre tout-petit. Rencontre avec les deux créateurs de ce lieu d’exception.

C’est en devenant eux même parents que Dac et Elisa ont eu l’idée de monter ce lieu chaleureux, permettant aux parents de se ressourcer, de s’informer et de rencontrer d’autres parents, tout en offrant à leurs enfants un espace de détente. “On s’est rendus compte que malgré le fort taux de fécondité en France, peu de structures existaient pour accueillir les parents,” explique Dac. “Toute sortie avec un bébé était devenue compliquée : cafés peu adaptés, aucun lieu de change, espaces étroits… on était aussi déçus de la pauvreté de l’offre au niveau des jeux ou de la décoration pour enfants : dès que vous cherchiez quelque chose sortant un peu de l’ordinaire, il fallait obligatoirement passer par internet”. Elisa, de son côté, explique avoir ressenti un vrai sentiment d’isolement au moment du congé maternité. Ce moment où on passe soudainement d’une vie active, pleine d’interactions sociales, à des journées seule avec son bébé, ses questions et ses doutes. C’est en réponse à ces besoins qu’est née l’idée de Mombini.

Un peu plus d’un an après son ouverture, Mombini est aujourd’hui un point d’ancrage incontournable dans la vie du quartier. “C’est cela qui nous plait,” continue Dac : “le contact avec les gens, les relations avec les parents. On échange des adresses de professionnels, des conseils autour de la parentalité, des expériences. C’est ce que nous voulions, mettre un peu plus de contact humain dans le monde des jeunes parents, souvent plus médical qu’autre chose.”

Travailler ensemble, une évidence ou un parcours semé d’embûches ? “Travailler en couple ne nous faisait pas peur, notre tour du monde ensemble avait déjà été un bon test. Nous étions habitués à être ensemble toute la journée, à partager des moments forts mais aussi les imprévus et les coups durs. De toute façon, nous nous sommes fixés  une règle : notre couple et notre famille passent avant tout. Si les choses venaient à se compliquer, l’un d’entre nous s’éclipserait de l’affaire pour préserver notre équilibre.”

Mia, leur petite fille, a fêté ses 5 ans. Alors Elisa, plutôt maman poule ou maman cool ?“Sans hésitation maman poule. Je suis italienne, j’ai été élevée avec cet instinct de protection très fort.”

“Plutôt entre les deux pour moi,” assure Dac. “Je cherche à la protéger tout en favorisant son autonomie, sa prise d’initiatives. Je pense qu’un enfant a besoin de beaucoup d’écoute mais aussi d’un cadre dans lequel exercer sa liberté, et donc d’une certaine autorité.”

©Lucille Bureau

Envie d’en savoir davantage ? rendez-vous sur mombini.com ou au 22 rue gerbert, 75015 PARIS, pour un moment familial, atypique et convivial.

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !