L’éveil musical commence bien plus tôt que vous ne le croyez. In utero déjà, les futurs bébés sont sensibles à la musique. Pour réveiller le Wolfgang Amadeus qui sommeille en votre enfant, voici quelques clés (pas de sol !).

Pendant la grossesse

Votre bébé n’entend pas que vos gargouillis. Il reconnaît votre voix. Et si vous mettez de la musique, il va se mettre à gigoter. Les experts sont formels, les futurs bébés aiment la musique. Ils sont même allés plus loin en prouvant qu’ils préféraient les musiques classiques et traditionnelles. Last but not least : les musiques écoutées in utero pourraient calmer leurs angoisses une fois sorti du ventre.

Pour entretenir le lien sonore avec votre bébé, il y a aussi les bolas de grossesse. Ce bijou venu de la culture indonésienne se porte autour du cou et son pendentif en forme de boule émet un léger son au rythme de nos mouvements, semblable à celui d’une clochette. Un bruit apaisant pour le bébé et sa maman.

Sa première année

Berceuses du soir, livres musicaux, chansons dans la voiture… les occasions d’écouter de la musique avec votre bébé sont multiples. Vous serez étonnée et amusée de le voir se dandiner en rythme avant même de savoir marcher.

Dès 1 an

La musique, ce n’est pas que des chansons. Tous les sons que votre enfant entend – les oiseaux, les voitures, les hélicoptères – sont autant d’occasions d’affiner son oreille. Les onomatopées fonctionnent très bien à cet âge : le chien, c’est “ouaf ouaf”, le chat “miaou”…  Par les sons qu’ils reconnaissent, ils apprennent le langage. Et pour aller plus loin dans la découverte des instruments, inscrivez-le ponctuellement à des ateliers d’éveil musical.

Dès 3 ans

Et si vous lui offriez son premier instrument ? Il y a bien sûr l’indémodable xylophone mais pas que ! Pianos, guitares, tambours existent en version jouet. Côte chansons, La Reine des Neiges c’est bien, mais n’hésitez pas à l’initier aux musiques que vous aimez. Pour cela, vous pouvez organiser une sortie musicale en famille. À Paris, la salle Wagram accueille les concerts-éveils de l’Orchestre Colonne une fois par mois (à partir de 4 ans). Tandis qu’à la Philarmonie de Paris, les enfants sont les bienvenus dès 3 mois. Des concerts et ateliers sont organisés régulièrement. Demandez le programme !

Dès 5-6 ans

La pratique d’un instrument peut généralement commencer vers cet âge, quand ils sont prêts à attaquer le solfège. L’idéal, c’est de le laisser choisir l’instrument qu’il a envie de jouer. D’où l’intérêt de lui faire écouter un panel large plus jeune.

C’est aussi le bon âge pour apprécier ses premières comédies musicales : Mary Poppins, La mélodie du bonheur, Les demoiselles de Rochefort… Montrez-lui celles que vous avez aimé regarder quand vous étiez enfant.

À partir de 7 ans

Pour les plus motivés, direction le Conservatoire ! Ouverts aux enfants à partir du CE1, il nécessite une pratique assidue (tous les jours). Si votre enfant ne figure pas parmi les chanceux tirés au sort, vous pouvez tout à fait opter pour des cours à domicile : demandez aux mamans autour de vous pour organiser un cours collectif, plus sympa et moins onéreux. Beaucoup d’associations proposent aussi des parcours musicaux qui associent l’apprentissage d’un instrument, du solfège et du chant. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre école.

Et tous les ans

Célébrez la Fête de la Musique en famille le 21 juin ! Depuis sa première édition en 1982 à l’initiative de Jack Lang alors ministre de la Culture, et Maurice Fleuret, compositeur et journaliste, elle est désormais célébrée dans le monde entier. On joue, on chante et on danse toute la nuit, des rues de Paris aux pelouses de Central Park à New York. Il y a certainement un concert près de chez vous !

Photo : wanted ! 

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !