Il avait tout prévu. La fête des mères, c’était son affaire. Les enfants étaient au courant mais on n’a rien vu venir. On n’est pas prête d’oublier la grande surprise qui secoue le cœur et l’impatience de lui rendre la pareille. Ça tombe bien : on célèbre les papas dans quelques jours ! Si la pression monte, si le temps ou les idées manquent, on a prévu 10 cadeaux pour lui dire combien on l’aime. Et relancer le jeu pour l’année prochaine.

Une balade en 2CV, la même que celle de ses premiers road trips avec son papi au volant, ou que sa petite voiture préférée, avec laquelle il sillonnait toutes les pièces de la maison quand il était petit. Au choix ? Redécouvrir les plus beaux quartiers de Paris les cheveux au vent, parcourir la vallée de la Drôme sur 4 roues, se perdre entre les domaines viticoles du Médoc, ou prendre la plus jolie route à deux pas de chez soi, tout simplement.

Un dessin des minis, encadré comme un Dalí. Un portrait de leur papa ou de toute la famille, accroché comme il se doit là où tout le monde pourra l’admirer, jour après jour. On peut même le dévoiler lors d’un vernissage confidentiel, un petit-déjeuner au lit tous ensemble le 16 juin par exemple.

 

Un tablier “Grand Chef”, pour lui faire croire que c’est lui, le chef. Et pour lui dire merci pour tout l’amour qu’il met dans ses bons petits plats. On a brodé sur son cœur de quoi célébrer ses dons de cuisinier, de papa, et tous ses talents cachés. En coton bio, il n’attend que les nuages de farine et les taches de chocolat. On a aussi prévu la version mini, si les petits commis de la maison sont en pleine phase « tout comme papa ». Pas sûr que la cuisine soit libre de si tôt.

Un plongeon vers l’été. On aimerait bien lui offrir le soleil mais ça ne rentrerait pas dans la valise. À la place, on lui rappelle que la belle saison est toute proche avec le short de bain Gili’s x émoi émoi. Celui qui surfe sur les grandes vagues d’amour et donne envie de prendre le large en famille. Il ne reste plus qu’à lancer le décompte avant les premières baignades de l’année.

Une journée avec sa deuxième famille : ses meilleurs potes. Ceux qu’il voit un peu moins souvent depuis qu’il est papa mais qui sont toujours là, prêts à l’embarquer sur la chemin des souvenirs. On met sa bande d’amis dans la confidence, on prend les minis rien que sous notre aile, et on le laisse redevenir l’enfant terrible ou l’ado épris de liberté qu’il a aussi été.

Un t-shirt de super super héros, plus pratique qu’une cape. Sur ses épaules, les minis tutoient les nuages. Il connaît toujours la réponse à leurs questions et lance toutes les parties de cache-cache. Les histoires qu’il raconte calment les petits loups autant que ses câlins et se terminent toujours bien. Il a peut-être des super pouvoirs. En tous cas, on le trouve super super cool.

Un arbre qu’il pourra regarder pousser. Pourquoi pas un olivier, symbole d’éternité ? Il deviendra peut-être millénaire, comme ceux qui ont pris racine sur les bords de la Méditerranée. Pour les papas urbains qui n’auraient ni jardin, ni balcon, on peut aussi se tourner vers Ecotree, investir pour lui dans un châtaignier, un chêne rouge ou un pin maritime, et contribuer à notre niveau à la sauvegarde des forêts françaises. Un cadeau plein de sens pour les papas tournés vers le futur, soucieux de prendre soin du monde où leurs enfants vivront demain. Et pour tous les papas qui aiment la nature.

Une grasse matinée. Surtout si c’est la première de l’année. On peut faire encore mieux : se lever aux aurores sans faire de bruit, profiter d’un dimanche matin dehors rien qu’avec les minis, et rentrer avec tout ce qu’il faut pour le petit-déjeuner au lit dont on parlait quelques lignes plus haut.

 

De quoi porter sur lui les clés du bonheur. Celles du nid qu’il construit, du cœur de ses minis, et la clé des champs qu’il leur donnera lorsqu’ils seront assez grands. Pour tout ça, on a créé un porte-clés avec Fauvette, fabriqué artisanalement au cœur de Paris et marqué à chaud d’un mot doux qui le suivra partout. 

Un coup de pouce pour réaliser le rêve qui occupe ses pensées, sans oser se lancer ou sans trouver le temps. On l’inscrit à son premier cours de surf sur les vagues de l’Atlantique, on achète le nom de domaine du premier site qu’il s’entraîne à coder, on réserve la première étape du tour de France en famille dont il parle avec les yeux qui brillent… On fait, avec lui, le premier pas de sa prochaine aventure.

Photo : wanted ! 

1 commentaire

  1. 6 juin 2019, 19h48

    De bien belles idées 😉

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !