Le cas de figure est courant : des enfants, une séparation, et tout est à refaire. Et si vous envisagiez les choses sous un nouveau jour, en reconstituant une famille avec le nouvel être aimé ? Trois grands axes pour éviter les pièges.

Ne pas vouloir réparer les erreurs du passé
Lorsque l’on s’installe dans une nouvelle vie avec quelqu’un, le premier réflexe est de vouloir recoudre les déchirures du passé. Première erreur ! Il faut bien garder en tête que la nouvelle personne aimée n’est pas la copie conforme de l’ancienne. Loin de là. Il faut avoir à l’esprit que vous aussi, vous avez changé, et que redémarrer une relation avec vos enfants et les siens est un nouveau départ, pas un flash-back de vos angoisses.

Prévoyez du temps pour vous
De nombreux couples voient leur amour s’étioler par un excès de fusion. Ils ne se laissent pas le temps de vivre leur vie en toute tranquillité, de voir leurs amis… Souvenez-vous de votre vie précédente. Le laissiez-vous respirer ? Profitiez-vous de moments avec vos amis, ou même seul(e) avec vos enfants ? Ce n’est pas parce que vous vivez une nouvelle relation avec quelqu’un d’autre que vous êtes le siamois de votre partenaire. Octroyez-vous des moments de respiration en solo ou entre amis.

Belle-maman, beau-papa…
Autre virage à négocier correctement : les enfants. Et ce n’est pas le défi le plus facile à relever dans une famille recomposée. Vous n’éprouvez que peu d’affection pour sa progéniture ? Composez au mieux ! Ses enfants ne sont pas parfaits et éprouvent sûrement des difficultés à s’adapter à cette nouvelle grande famille. Tout comme vos propres enfants… Pensez-y, ne vous positionnez pas en nouvelle maman ou en nouveau papa, mais bel et bien en belle-mère ou beau-père.

Photo : wanted ! 

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !