Comment concilier carrière et vie de famille ? Les conseils de Mathilde Lacombe

Comment concilier carrière et vie de famille ? Les conseils de Mathilde Lacombe

20 avril 2016

En février, nous avons eu la chance de photographier Mathilde Lacombe, enceinte de 6 mois. Directrice Editoriale de Birchbox France et maman poule de 2 enfants, elle attend son troisième pour le mois de mai. Nous avons profité de ce shooting dans le Marais pour déjeuner ensemble chez Nanashi et échanger autour d’un bento sur nos quotidiens de jeunes mamans qui travaillent. Je connais Mathilde depuis la naissance de son aîné il y a 3 ans, et j’apprécie beaucoup ses conseils plein de bon sens et la sérénité avec laquelle elle aborde l’aventure de la maternité. Dans cet article, nous avons choisi d’aborder en particulier la question de l’équilibre vie professionnelle et vie de famille, sujet qu’elle avait traité avec beaucoup de justesse sur son blog il y a peu.Mathilde par émoi émoi (4)

Carrière et Management

Tu as démarré ta carrière il y a huit ans, d’abord en tant que journaliste free-lance et bloggeuse, ensuite entrepreneuse en créant Joliebox, qui est aujourd’hui une entreprise avec plusieurs dizaines de salariés, ton quotidien et tes responsabilités professionnelles ont dû beaucoup évoluer. As-tu dû faire certaines concessions sur ta carrière ? Ou au contraire, est-ce que le fait d’être maman et de construire cet équilibre t’a aidée à définir tes priorités et à mûrir dans ton métier ? Je n’ai pas le sentiment d’avoir eu des concessions à faire. Au contraire, je pense que le fait de créer ma boîte m’a permis de me poser moins de questions : j’ai pris le droit de faire mes enfants quand je le voulais. Peut-être que si j’étais restée salariée dans une grande boîte je n’aurais pas osé ? Je n’espère pas, car je trouve ça vraiment scandaleux que les femmes puissent être pénalisées dans l’évolution de leur carrière à cause d’une grossesse. Surtout que si une femme sait gérer un enfant, elle ne peut qu’assurer au travail ! Les mères savent à quel point le temps est précieux, et sont d’une efficacité incroyable. 

Est-ce que le fait d’être manager dans une entreprise plutôt jeune avec des équipes au rythme de vie différent (Parisiens, sans enfant…) est une difficulté ? Il y a 3 ans quand j’ai eu mon fils, je me suis vraiment sentie en décalage avec tout le reste de l’équipe.  J’étais la seule à avoir des enfants et une « vie de famille ». J’ai changé mes horaires pour rentrer plus tôt et mes priorités avaient forcément changé. Mais j’ai su trouver mon rythme et depuis, nous avons d’autres mamans dans la team Birchbox, donc on se soutient !

Est-ce que tu déconnectes pendant tes moments off ou bien travailles-tu à distance (vacances, week-end, soirées…) ? Quand je suis avec mes enfants, je m’oblige à déconnecter pour en profiter à fond. Je les vois peu en semaine donc les soirées, weekends et vacances leurs sont réservés. Après, forcément mon activité fait que je garde toujours un œil sur mes mails et mes réseaux sociaux, mais j’ai appris à gérer.

Tu habites à Reims et travailles à Paris. Que fais-tu pendant tes trajets ? Le matin je lis ou je regarde une série (je suis accro à The affair en ce moment !). Le soir, je finis mes mails vu que je suis l’une des premières à quitter le bureau.Mathilde Lacombe - émoi émoi (1)

Organisation quotidienne

As-tu une recette particulière pour que tout fonctionne ? Pas de recette magique, juste un mari ultra impliqué qui gère beaucoup de choses. On a trouvé notre équilibre et une bonne répartition des tâches au quotidien. Pour moi c’est la clé, c’est impossible de pouvoir tout gérer, seule.

Quelle est ton organisation quotidienne ? Mes enfants vont à la crèche. Je prends le train tôt le matin, je m’occupe de lever et préparer les enfants et ensuite c’est mon mari qui prend le relais et les dépose à la crèche. Et le soir il va les chercher et s’occupe des repas et bains. Je rentre pour l’histoire et les câlins du soir !

Est-ce que tes enfants faisaient leurs nuits quand tu as repris le travail ? Si non, comment as-tu géré la fatigue ? Oui, ils ont fait leurs nuits vers 3 mois. Ça n’empêche pas la fatigue et les nuits compliquées quand ils sont malades par exemple. Mais j’ai l’impression qu’en devenant parent, on développe une vraie résistance à la fatigue. Fatiguée ou pas, il faut assurer à la maison et au boulot donc je ne me pose pas trop de question et j’avance (avec de l’anticerne) ! Un conseil : couchez vous le plus tôt possible. Je suis au lit à 22h, sinon le réveil à 6h est trop dur !

Comment faites-vous pour sortir tous les deux ou un week-end en amoureux ? Famille proche, nounou, baby sitter ? Nous avons la chance d’avoir nos deux familles près de nous. Un vrai luxe qui nous permet de nous octroyer régulièrement des moments à deux. Indispensables pour notre équilibre car on peut très vite s’oublier en tant que couple quand on devient parents !

Avez-vous de l’aide sur les tâches du quotidien (nounou, femme de ménage, famille…) ? Une femme de ménage qui vient une fois par semaine.

Grossesse et congé maternité

Comment t’organises-tu quand tu es en congé maternité ? Est-ce que tu continues à travailler à distance ? Je continue de regarder mes mails ! Même si depuis mon premier congé maternité, j’ai compris que personne n’est indispensable et irremplaçable et que tout roule très bien sans moi.  C’est un vrai soulagement une fois que l’on réalise cela. Pour mon aîné, l’équipe au bureau était toute petite et je n’avais personne à qui déléguer, j’étais donc de retour au bureau au bout de 15 jours. Je ne le recommande à personne, le congé maternité est un temps précieux dont il faut savoir profiter.

As-tu « planifié » tes grossesses en fonction de tes impératifs professionnels ? Non, pas du tout, c’est un projet personnel et non pas professionnel. Il me semble risqué de planifier ses enfants en fonction de son travail, car il n’y a jamais vraiment de bon moment. Surtout dans une startup comme Birchbox où nous sommes en perpétuelle évolution et où tout bouge très vite ! Mathilde par émoi émoi (8)

Mode de garde

Tes enfants vont à la crèche, pourquoi et comment vous avez choisi ce mode de garde avec ton mari ? Nous voulions que nos enfants soient en collectivité.

Est-ce que ta reprise du travail et l’adaptation se sont bien passées pour tes deux premiers enfants ? As-tu des conseils particuliers pour les mamans pour vivre sereinement cette transition ?  Très bien. Au final j’ai l’impression que ça a été plus dur pour moi que pour eux ! La première semaine de crèche de mon fils j’ai pleuré tous les jours alors que lui avait l’air ravi. Je n’ai pas de conseil particulier car je pense que la situation dépend vraiment de la structure d’accueil mais je trouve que la semaine d’adaptation est indispensable pour s’habituer à ce nouveau rythme. Il est important d’accepter que les choses soient différentes à la crèche de ce que l’on avait l’habitude de faire à la maison (horaires de sieste, activités etc…) sinon c’est la frustration assurée. Et puis même si c’est un déchirement les premiers jours, j’étais à chaque fois ravie de reprendre le boulot. J’ai besoin des deux pour être équilibrée et heureuse.

Les projets perso

Je suis très admirative de la manière dont tu arrives à tenir ton blog et ton instagram perso en parallèle de ta vie professionnelle chez Birchbox et d’enfants en bas âge. As-tu des moments privilégiés où tu aimes écrire pour ton blog ? Merci ! Désormais c’est le weekend que j’écris, pendant la sieste des enfants. Je poste beaucoup moins qu’aux débuts du blog, mais je suis très touchée de voir que mes lectrices me sont restées fidèles. La plupart d’entre elles ont « grandi » en même temps que moi et se reconnaissent donc dans mes nouveaux posts qui sont plus orientés maternité, enfants, lifestyle… J’aime beaucoup la tournure qu’a pris mon blog, il me ressemble vraiment ! Par contre je n’ai encore pas trouvé le temps d’écrire le livre que je rêve d’écrire.

As-tu d’autres projets personnels en ce moment ? Un troisième bébé qui arrive le mois prochain et puis nous avons eu la chance de trouver la maison de nos rêves, on emménage bientôt… bref un très beau printemps qui s’annonce pour notre famille !

Du temps pour toi

Que fais-tu en priorité (ou que rêves-tu de faire !) quand tu as :

Une heure de libre entre midi et deux : je me commande une manucure au bureau avec l’appli Simone !
Une journée off sans les enfants : je prépare des posts pour le blog, je range la maison (!), je m’organise un déjeuner avec une copine ou ma mère.
Un week-end en amoureux : dès qu’on en a l’occasion, on s’organise un weekend en amoureux avec à chaque fois une nouvelle destination. Le seul impératif : que ce soit à moins de 3h de route, histoire d’avoir le temps d’en profiter (Bruges, Lausanne, Pierrefond…). Parfois, on en profite juste pour rester chez nous et se poser tranquillement !

Des conseils en particulier pour les futures et jeunes mamans qui nous lisent ? N’essayez pas d’être parfaite et soyez indulgente avec vous-même : aux yeux de vos enfants vous serez toujours la meilleure !

Mathilde Lacombe porte la robe kimono de Imanimo, la robe stretch de Mamalicious et le t-shirt boyfriend Paula Janz avec le jean destroy blanc Mamalicious. 

9 commentaires

  1. Marie
    21 avril 2016, 9h49

    En fait c’est le mari qui fait les doubles journées, qui s’occupe des enfants au dîner quand ils sont fatigués et bougons, c’est sûrement lui que la crèche appelle quand il y a un problème, qui range les courses et range le bazar le soir. Bref, moi j’applaudis surtout le mari au même titre que j’applaudis toutes les mamans qui assurent quand c’est le mari qui fait carrière. Surtout que bientôt il y en aura un troisième. Bravo le mari !

  2. 21 avril 2016, 12h26

    Pour avoir rencontré Mathilde lors de la Birchbox School en janvier, j’ai été agréablement surprise par sa douceur et sa zénitude, je suis maman de 2 petits garçons de 3 ans et 7 mois et je suis très admirative de son parcours et j’aime beaucoup sa manière d’aborder les choses.
    Un bel exemple à suivre <3

  3. Marion
    21 avril 2016, 12h31

    C’est un peu etrange comme portrait : une maman poule qui fait carriere mais qui dit que ca roule et viens parler de sa famille mais sans sa famille?
    Jai l’habitude de voir dans vos portraits des familles, des gens qui s’aiment, des parents qui parlent de leurs enfants, des photos pleines d’amour.
    Je ne lis pas ces articles pour voir que la maman est mignone et que les vetements emoi emoi qui lui vont bien.
    Vos articles sont toujours ds moments de vies et de partage. C’est ca emoi emoi, du partage d’amour, We are family!
    La c’est creux, sans amour, sans images…
    Ses enfants n’ont pas de noms? quand je parle de mes enfants je dit Arthur,Alexandre, Juliette et Jeanne, je dit pas mes fils et mes filles.
    Enfin je sais pas c’est etrange tant de distance dans un article. Ca sonne faux

  4. Aurelie
    21 avril 2016, 12h34

    Oui moi aussi je suis decue par cet article.
    Fade et sans famille, emoi emoi c’est la famille!
    la je vois une femme qui pose pour des photos, et qui parle d’une famille qui semble finalement loin d’elle.

  5. Julie
    21 avril 2016, 14h37

    Que veut dire concilier vie de famille et vie professionnelle ? C’est être à 80% et s’occuper du mercredi pour la maison et les enfants ? C’est être là à 17h le soir ? C’est être absent de 7h à 20h ? Visiblement un peu de tout ça donc tout le monde sans exception arrive à le faire. Ça n’a donc rien de compliqué d’avoir des enfants et de concilier vie pro et vie perso. Les pdg de grosses boîtes doivent avoir à peu près le même schéma de vie que Mathilde (mais ils sont sûrement moins sexy) . Il y a des portraits bien plus inspirants sur votre mag !

  6. Nathalie
    21 avril 2016, 18h24

    Bonjour à toutes,
    Merci pour vos commentaires ! Comme de nombreux autres parents, Mathilde Lacombe préfère ne pas montrer ses enfants en photo sur internet, nous l’avons donc invitée à participer une séance photo “future maman”. De plus, étant assez connue sur les réseaux sociaux, elle ne souhaite pas communiquer les prénoms de ses enfants.
    Sur les questions et thèmes abordés, comme nous avions déjà interviewée Mathilde dans notre série de portraits il y a deux ans, nous avons choisi cette fois d’aborder en particulier le thème de l’organisation vie pro / vie perso (thème qui nous intéresse beaucoup chez émoi émoi !). N’hésitez pas à consulter les autres articles pour lire ses réponses sur d’autres sujets.
    Belle fin de journée et merci pour votre fidélité !

  7. Helene
    22 avril 2016, 7h35

    Comme dit precedement, pas beaucoup d’interet , et cette jolie demoiselle ne me semble pas adherer au concept emoi emoi.
    Si elle ne veux montrer comment “sa vie est belle en famille” et bien qu’elle n’en parle pas.
    Tout vos maman, papa, poule ou cool on fait du article ou il parle de leur enfant, explique le choix des prenoms, font de merveilleuses photos qui montrent leur amour.
    Mathilde a t elle honte de son mari et de ses enfants? ils ne sont pas assez bien pour poser avec elle?
    Elle veux garder sa vie privée? et bien quelle arrette d’en parler sur les reseaux sociaux, a moin que cela ne soit purement qu’une question marketing?

  8. Camille
    22 avril 2016, 8h29

    Ohlala, pourquoi tant de dureté dans les commentaires? Pensez qu’elle ne pose pas avec son mari et ses enfants parcequ’elle en a honte?…sérieusement?!

  9. Jeanne
    28 avril 2016, 12h06

    Oh mais oui , c’est une si jolie futur maman, et un bel article!
    N’empeche que madame Lacombe fait un sacré joli manequin pour vos vetement:)
    Je lui souhaite plein de bonheur pour l’arrivée de son 3eme, un second babyboy!

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !