Le sport, on adore le pratiquer mais aussi (surtout ?) le regarder, confortablement installées dans notre canapé. Que ce soit pour se divertir ou pour les belles valeurs qu’ils transmettent, on a listé nos 5 nos films sportifs préférés.

 

Forrest Gump, parce que la vie c’est comme une boîte de chocolats

On ne sait jamais sur quoi on va tomber. Ce conseil donné à Forrest Gump par sa maman résonne dans nos têtes depuis la sortie du film en 1994. Et lorsqu’on voit comment Forrest, un enfant atteint de handicaps mentaux et physiques, deviendra un joueur de football américain reconnu, un militaire exemplaire et un marathonien d’exception, on se dit que nous aussi, on se laisserait bien guider par la vie. Même si l’on n’est pas tout à fait prêt à sillonner les États-Unis en courant pendant plus de 3 ans comme notre héros.

Pour qui ? Vous et vos enfants, à partir de 8 ans.

 

Karaté Kid, parce qu’il y a des films qui ne prennent pas une ride

Réalisé par John G. Aviidsen, Karaté Kid, le moment de vérité est un film culte des années 80. Succès autant commercial que critique, il se regarde encore aujourd’hui avec plaisir ! On suit les aventures du jeune Daniel, contrait de déménager en Californie lorsque sa maman trouve un nouveau travail. Alors qu’il se fait embêter par une bande de gros bras, il décide d’apprendre le karaté pour se défendre. C’est auprès de Miyagi, un vieux jardinier, qu’il s’initie à cet art ancestral.

Pour qui ? Vous et vos enfants, à partir de 8 ans.

 

Billy Elliott, parce que le sport est une histoire de passion

Le jeune Billy grandit en Angleterre, élevé par son père mineur. Après l’école, il prend des cours de boxe mais sans grande conviction. C’est surtout pour son père, qui voit dans ce sport un moyen d’éviter à son fils un destin de mineur. Billy, lui, veut faire de la danse avec les filles, de l’autre côté du gymnase. Rapidement, sa professeure Mme Wilkinson repère son talent et le pousse à persévérer. Tout d’abord, son père ne comprend pas cette passion qu’il considère comme peu virile. Mais face au talent indéniable de son fils, il finit par le pousser à intégrer une école de danse renommée. Et lui permet ainsi de devenir un danseur étoile. On adore ce film de Stephen Daldry, qui prône l’égalité des genres dans le sport.

Pour qui ? Vous et vos enfants, à partir de 10 ans.

 

Eddie the Eagle, parce qu’il faut toujours croire en ses rêves

Michael “Eddie” Edwards, surnommé “The Eagle” n’est pas très sportif. Mais il a toujours rêvé de devenir champion olympique. Il fait donc en sorte de devenir l’unique représentant de la délégation britannique de saut à ski, aux Jeux Olympiques de Calgary, en 1988. Plutôt improbable quand on est Anglais et qu’on n’a jamais fait de saut à ski de sa vie. Mais ce n’est pas ce petit détail qui va arrêter Eddie, bien au contraire ! On adore ce film de Dexter Fletcher, à l’esthétique soignée qui rappelle l’univers de Wes Anderson. Le petit plus du film ? Hugh Jackman, à contre-emploi, dans le rôle d’une ancienne gloire déchue qui devient l’entraîneur d’Eddie.

Pour qui ? Vous et vos enfants à partir de 12 ans.

 

Invictus, parce que le sport peut aussi permettre de réviser ses cours d’histoire

Invictus, de Clint Eastwood, est un film puissant qui montre que le sport peut souder un peuple déchiré par la haine. L’histoire se déroule en 1995, alors que l’Afrique du Sud est en charge d’organiser la coupe du monde de rugby. Nelson Mandela, tout juste élu président, fait alors le pari de mobiliser tout le pays derrière l’équipe nationale, les Springboks. Dans une Afrique du Sud post-apartheid, rongée par la division et la violence, ce film montre avec force qu’il faut savoir pardonner pour avancer. Une vraie claque.

Pour qui ? Pour vous et vos adolescents, à partir de 14 ans.

Photo : Forrest Gump

Laisser un commentaire

Erreur : merci de remplir votre nom et votre e-mail !